3. Repères

Etape de recherche #1 : octobre 2016. Première recherche menée à Valdrôme (Drôme). Restitution publique le 01 novembre 2016.

Rencontre avec Stéphane Cheynis autour du thème de l’Espace Mémoire à la librairie Regain de Reillanne.  Janvier 2017. 

 

regain

reillanne

A propos de…

Texte de présentation de Sadou Czapka à la conférence « Espace Mémoire » donnée le 15 janvier 2016 à la librairie Regain de Reillanne.

 « Ce qui m’a impressionnée dans le travail de Stéphane Cheynis c’est l’habileté avec laquelle il s’empare de matériaux divers (théâtre/danse/image) pour créer son univers. Dans une époque où les formes se discutent, Stéphane travaille au-delà de la forme et parvient à un résultat intemporel.

Il y a quelque chose de la résurgence, d’une mémoire enfouie, d’un chaos de l’ancien monde, quelque chose qui peut faire penser à des auteurs comme Pascal Quignard, qui a par ailleurs a travaillé avec le Butoh.

Son approche d’une mythologie personnelle nous invite à repenser notre propre lecture de vie, ou comment va t-on se situer au niveau symbolique dans notre propre existence, que symbolise t-on ?

Son parti pris pour le dépouillement, les choix esthétiques induisent également une quête de l’essentiel, de la justesse, de l’intériorité et finalement du vide.

Car comme en spiritualité, en art aussi il est question d’interroger le vide et l’énergie pour habiter son corps avec plus de conscience.

Le travail de Stéphane relie conscience/silence et sacré en une sorte d’armature évolutive et non figée. »

Sadou Czapka