Programmation 2016

Téléchargez le programme ici

PROGRAMME – EXquisses Festival #3

Troisième édition : « Itin’errance »

 

Dimanche 03 juillet 2016

In extremis EXquisses

[Conférence débat] –  Venez très nombreux !

10:00 – Place du Fossé

B25Le pays constitué en groupements de communes (syndicat, district, communauté ou association) passe un contrat avec la région. Ce contrat est de contribuer à définir la notion de pays et de revitaliser les zones rurales en déclin à partir d’une solidarité entre petites villes et campagnes. Leurs moyens d’action : lutter contre le dépeuplement par la mise en valeur des ressources du pays, l’organisation ou le développement des activités. Dès lors, quelles sont les alternatives possibles face à la mort annoncée des petites associations culturelles qui irriguent nos territoires ruraux et péri-urbain, ainsi que des actions pédagogiques, des spectacles, des festivals qui favorisent le vivre ensemble ?

Avec Corinne Morel Darleux (conseillère régionale élue en Drôme), les  artistes en présence et VOTRE présence pour nous mobiliser, s’informer, recueillir nos impressions, évoquer les actions futures.

Chemins de traverse

[Itinéraire d’un guide désorienté]

JEAN-CHRISTOPHE PETIT

11 :30            Place St-Jean

JCE

Pour la troisième année, laissez-vous désorienter aux côtés de votre guide qui vous conduira (et vous perdra peut-être) au gré des propositions artistiques dispersées dans le village. Roublardise et déambulation iconoclaste garantie !

 

 

[Les Maraudeurs]Théâtre de rue et assemblage  d’objets

MARAUDEURS ET COMPAGNIE

MARAUDEURSLéopold et Gudule vivent dans une vieille roulotte. Ils ont leurs petites habitudes, secouent leurs oreillers au réveil et mangent des œufs à la coque sur une nappe à carreaux. Léo est un intarissable accumulateur d’objets qui ne servent plus à rien. Gudule est désespérée de voir toutes ces choses inutiles qu’ils possèdent ! Mais si ces poubelles débordantes étaient remplies de trésors ?

Entre les mains de Léopold, va apparaître peu à peu un petit monde imaginaire de personnages emboîtés, empilés, bricolés avec des passoires et des entonnoirs rouillés ! Lorsque le pouvoir  d’imagination  devient un pouvoir  de  transformation !

Écriture, jeu, mise en scène, scénographie: Chloé ROMERA & Thomas QUINIO

 

Périples et destinées

[D’évolution(s)]Une histoire dansée, racontée sans paroles…

PORTEZ-VOUS BIEN ! CIE

14 :00            Chapiteau

855_recadree

Une piste, un corps, une ampoule pour interroger l’évolution, se surprendre des prouesses de l’interprète, rire des déboires du clown et se projeter en mouvement du passé dans l’avenir… L’histoire s’étale sur quelques milliards d’années. D’évolution(s) est une forme vivante qui s’exprime par la danse. Quoi de plus naturel pour une première écriture personnelle que de s’interroger sur ces deux fondamentaux : la vie et le mouvement.

Auteur, danseuse, interprète : Marianne Martinelli / Aide à l’écriture et mise en scène: Christophe Vignal / Chorégraphies : Adèle Hartmann/ Costume, graphisme et lumières : Vincente Barbier

[Préhistoire]Théâtre d’ombres et d’objets (tout public dès 3 ans)

CIE SCOLOPENDRE

15 :00            Temple

Photo préhistoireUn scientifique dans son laboratoire fait des recherches sur les origines de l’homme. Sans prononcer le moindre mot, il raconte par les actions, les images et la musique, les premiers jeux de l’humanité : laisser son empreinte, dessiner un animal, frapper un rythme, faire résonner l’écho, jouer avec son ombre. Il retrace sur grand écran la faune et la flore de temps millénaires et recrée une scène de chasse. Fasciné par les peintures rupestres, il cherche à comprendre ce qui a poussé l’homme de Cro-magnon à dessiner sur des parois rocheuses et reproduit lui-même, à partir de sable, d’eau et d’argile, les symboles de la préhistoire.

Jeu sur scène, ombres et lumières : Raphaël THIBAULT / Aide à la mise en scène : Ephia Gburek, Stéphane RAVEYRE

 

Carte aux entre-sorts

De 16 :00 à 17 :00 et de 19h à 20h dans le village

Une carte du village, des indices et des entre-sorts trésors dissimulés ça et là dans le village. Attention chaque entre-sort n’accepte que quelques personnes en son espace! Les premiers futés arrivés sur les lieux pourront explorer les univers débridés de ces courtes formes!

[Les coucous]Entre-sort

LA DROGUERIE MODERNE THEATRE

Photo Coucous

Au bistrot le « rouge gorge », à l’heure de la fermeture. On sert les derniers clients. Le patron est anxieux. Le serveur fait son boulot, à première vue, il a l’air tout à fait normal ! Mais  qu’est  ce  que  c’est  que  cette  histoire  de Tuyaux ? Spectacle « entre sort » Sur les thèmes de la crainte, l’appréhension, l’inquiétude, l’anxiété,  l’effroi,  l’alarme  et  la  frayeur  d’un  autre  que soi.

Texte et mise en scène: Marco Rullier / Avec Marco Rullier et Henry Charrière

 

 

[Quai 22]Entre-sort

COMPAGNIE 22

12322723_10208788334935269_8877410651738880149_o

Nous nous inventerons un quai où nous déposerons notre encre. Ce quai prendra la forme d’un dôme posé dans l’espace public, d’une bulle de poésie intimiste. Marquer un temps, une pause dans un mouvement où l’on ne fait que passer allant d’un lieu à un autre. Faire dévier une trajectoire pour penser à nouveau son chemin. Nous y ferons exister des formes courtes qui se rencontrent et se répondent de par la poétique choisie et les interrogations que posent le texte – travail autour de Je tremble(1et2) de Joël pommerat et Pinocchio pour la forme jeune public.

Metteur en scène : Pauline Collet / Scénographie : Léa Fay / Costume : Solveig Dherens / Avec : Antonin Cloteau, Charlène Cudrat, Pauline Buffet

 

 

[Attentat sonore]Entre-sort

CIE KOMAK

MANU1

 

Manipulé par sa « Bombe »

La veste nous emmène

Dans un univers

Audiblement Corporel……..

Avec : Emmanuel Ragasse / Direction d’acteur: Stéphane Cheynis

 

 

[Espace inventaire]Entre-sort

OPHRENIE THEATRE

FICTIONS1

Une restitution des participants au cycle de formation théâtre et danse Butô intitulé « FICTIONS ».

« La mémoire comme un lieu, un bâtiment, une succession de colonnes, de corniches et de portiques. Le corps à l’intérieur de l’esprit, comme si là-dedans nous déambulions d’un lieu à un autre, et le bruit de nos pas tandis que nous déambulions d’un lieu à un autre. » (P. Auster)

Avec les stagiaires du cycle de formation FICTIONS dirigés par Stéphane Cheynis

 

Topographie intérieure

[La chair des arbres]Théâtre

THEATRE ALLER SIMPLE (MONTREAL)

17 :00            Chapiteau

DSCF0502

La chair des arbres est un spectacle expressionniste où toutes les déclinaisons de la passion humaine, de la plus tendre à la plus cruelle, sont vécues à l’ombre des arbres et dans leur chair. Nous n’assistons pas ici à une fable écologiste, mais plutôt à l’impossible quête d’un Paradis perdu. Le spectacle propose également un voyage au pays des mots puisqu’une vingtaine d’auteurs québécois ont été conviés pour former ce collage «atmosphérique ». Des textes contemporains côtoient les récits de voyages de découvreurs de la Nouvelle-France, des textes scientifiques se métamorphosent en poèmes pour nous inviter à un voyage inusité.

Mise en scène : Stéphane Séguin / Assisté d’Isabel dos Santos / Avec : Stéphane Séguin

 

[Plan B]Danse, musique, vidéo

TOONES PRODUCTION

18 :00            Temple

Trois personnalités, trPlanB_Avril16_243ois disciplines, trois ressentis révèlent un lieu en un paysage sensible. Leurs regards fabriquent un moment éphémère fait de rencontres improvisées tenues par un corps, des sons et des images.

Cet archipel provisoire est sans construction prédéfinie, sans schéma, mais sous-tendu par un fil conducteur : l’écoute qui permet l’émergence d’une expression intime et primaire. Elle se nourrit bien souvent d’un ou plusieurs poèmes et d’échanges sur la manière de percevoir le monde et de l’habiter en écho à l’œuvre de M. Heidegger « Etre et temps ».

Conception et interprétation : Amanda Bouilloux, Thierry Vallino et Julien Galliot

 

Carte aux entre-sorts

de 19h à 20h dans le village

Vous êtes revenus bredouilles de votre première chasse ? Rassurez-vous, une seconde chance vous est donnée de choper un entre-sort trésor !  Les formes  en question: Les Coucous (La Droguerie Moderne Théâtre) / Quai 22 (Compagnie 22) / Attentat sonore (Cie Komak) / Espace inventaire (Ophrénie Théâtre) /

 

Chemin de vie

[Ernest (ou comment l’oublier)]Théâtre

ARBRE COMPAGNIE

20 :30            Chapiteau

Ernest...Arbre Cie

Dans un lieu indéfini menacé par le brouillard, Yvonne et Marie-Louise, anciennes artistes de cirque attendent Ernest, le directeur du cirque et homme de leur vie qui a promis de revenir les chercher; Yvonne et Marie-Louise passent alors leur temps à chasser sans relâche la poussière; elles se souviennent aussi, se chamaillent, préparent la soupe réclamée par Ernest. Mais surtout elles luttent contre l’oubli qui empoisonne la mémoire de l’une et fait perdre l’usage de ses jambes à l’autre.

De Ahmed MADANI / Mise en scène de Christophe HARDY / Avec Agnès GAULIN et Vanessa SANCHEZ

 

On the road

[Concert de clôture]  – Orchestre débraillé

BABEL BUËCH MADAM’

22 :30            Chapiteau

Danse-d-eauBabel Buëch Madam’ se joue des étiquettes. Musique inactuelle du monde en cours ? Vide grenier foutraque de musiques du monde ? Folk recyclé ? Si on veut…Un air de déjà vu, ça oui, mais où?

Avec un décalage qui emprunte au théâtre, à la brocante et au voyage, Babel Buëch Madam’ trouve sa place entre un portrait jauni de Vinicio Capossela, un chapeau qu’aurait porté Tom Waits, le peigne en ébène d’Harry Belafonte, la première guitare d’Ennio Morricone, rafistolée…

Au milieu de tout ça, on dégotera un recueil de chansons issues des langues de Babel. Anglais de contrebande, espagnol bouts-de-ficelle, portugais d’oreille, français trafiqué: les mots se mélangent, se distordent et de ce chaos amoureux en naissent de nouveaux. C’est de là que vient le charabia classique, petit-frère de l’esperanto et du sabir, vague cousin du babillage et du chant-yaourt