Construction théâtrale et déambulation musicale

Construction théâtrale et déambulation musicale
(Le musicien en état de « jeu »)

Formation de l’acteur-musicien, et d’un processus d’exploration artistique par le biais du théâtre en mouvement, de la musique et de l’espace.

Informations générales

Identification du stage

Profil professionnel des stagiaires : musicien(nes), comédiens(nes), artistes des arts de la rue, avec de bonnes bases physiques et jouant d’un instrument de musique.

Prérequis et expérience professionnelle : ayant une expérience de la scène ou du plateau.

Objectif pédagogique :
« Construction théâtrale et déambulation musicale » invite les participants à se préparer physiquement et vocalement, à « muscler » leur imaginaire, à approcher « sensiblement » un rôle. Il apprend plus spécifiquement aux musiciens à incarner un personnage, à acquérir des connaissances techniques provenant d’autres disicplines artistiques telles que le théâtre et les arts de la rue. Nous souhaitons par là que la transmission de connaissances puisse être représentative des nouvelles réalités artistiques, non cloisonnées, associant la pratique du jeu, de la musique « in vivo », de la danse et de l’occupation de l’espace public.
Cette formation professionnelle conduit chaque participant à aborder un jeu en mouvement par le biais d’une déambulation en extérieur. Déambulation orchestrée en étroite relation avec la musique interprétée, le choix des thèmes abordés, les qualités des instument employés, le chant et l’architecture de l’espace extérieur de la déambulation. Il s’agira de créer petit à petit une structure dramatique articulée autour du LIEU, du territoire, du paysage à habiter.
« Construction théâtrale et déambulation musicale » est un champ de découverte sur soi-même, sur ses propres capacités, sur les possibilités de dépasser ses limites. Pour générer des travaux interdisciplinaires et laisser naître progressivement un langage commun propre à détecter et rendre visible des forces mystérieuses de créativité.

Date du stage : du 11 au 29 mai 2015

Public concerné : musicien(nes), comédiens(nes), artistes des arts de la rue, avec de bonnes bases physiques et jouant d’un instrument de musique.

Durée : 90 heures

Effectif : 8 personnes

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

1°) Echauffement quotidien
Chaque séance débute par un entraînement physique, vocal et respiratoire conjugant à la fois précision de la forme (actions physiques, gestes, composition) et flux de vie contenu (impulsions intérieures enracinées dans le corps). Il s’agit d’aborder un état de disponibilité, un travail sur la mémoire, sur les résonances émotionnelles, afin d’aiguiser sa sensibilité, son imaginaire, sa poésie, et de rendre sensible l’apparition du personnage.

2°) Le personnage ou la métamorphose des corps
Le travail de composition de personnage se construit à travers un jeu en mouvement. Il aborde la notion de construction et de déconstruction du corps, de la métamorphose, de l’action, du chant, du temps et de l’espace. Ce travail technique permet au participant de se réinventer, de se défaire de ses habitudes, de ses enchaînements moteurs ordinaires.
Il s’agit de prendre conscience des forces et des sensations qui vont opérer la transfomation du corps et dégager progressivement les traits d’une silhouette, d’un personnage. Oser incarner des figures théâtrales insolites, des créatures amusantes, fascinantes, absurdes, carnavalesques et satiriques. Des personnages qui matérialiseraient les forces et la démesure de la musique interprétée.

3°) Espaces et marches
Etudier la composition de la marche et de la déambulation. Equilibres de plateau. Explorer les niveaux, les lignes, les forces qu’exerce l’espace sur le personnage. Architecture de l’espace de jeu. Explorer en extérieur les différents lieux prétextes à la rencontre : partage et confrontation des territoires situationnels et publics. Exploration du « mobilier » urbain, du décor naturel et des espaces cachés.

4°) Le Chœur
Nous recherchons toutes les possibilités de mouvement que le Choeur peut offrir, ainsi que les formes géométriques et morphologiques qu’il peut prendre. Nous abordons le chœur comme un centre de gravité autour duquel s’organise et se structure l’espace. Le chœur occupe entièrement l’espace et change son organisation. Nous abordons dans les déplacements, la question des niveaux, des rythmes, des directions.

5°) Improvisations
Les improvisation structurées permettent à chaque musicien-acteur une recherche personnelle autour de multiples mises en situation en extérieur (espace urbain, rural, scénique ou autre…), et permet également d’explorer les différents lieux prétextes à la rencontre. Il s’agit d’élaborer progressivement une dramaturgie modulable en fonction du type de déambulation et du public en présence. Se fabriquer un univers imaginaire, insolite et poétique, autour de la musique, de ses rythmes et de la typologie des lieux.
Les improvisations structurées permettent d’autre part de questionner les différents aspects entourant la déambulation en elle-même, à savoir : les infinies possibilités de l’instrument de musique en tant qu’objet, la relation au public, la composition musicale, l’espace extérieur avec ses zones de vides et de pleins.

Informations pratiques

Information et inscription

Pour plus d’informations, pour vous inscrire, contactez-nous par téléphone au 06 63 93 94 82 ou ophrenie@gmail.com

Lieu de pratique du stage

La formation se déroule dans un ancien Temple protestant restauré qui offre une salle de travail de qualité :
– un studio de 110 m² en parquet aménagé (système de diffusion sonore, éclairage de base).
– un espace de détente et de restauration avec une terrasse panoramique.

Valdrôme est un village du département de la Drôme, et plus précisément du Diois. Non loin du village, on retrouve la source de la rivière Drôme, qui prend sa source dans la cuvette de La Bâtie-des-Fonds. Le village de Valdrôme est construit sur un éperon rocheux, il culmine à 1757 mètre d’altitude, en limite du département des Hautes-Alpes. Le site de Valdrôme a été sélectionné pour la valeur biologique de ses pelouses, forêts, habitats rocheux et pour la richesse de son avifaune montagnarde.

Support fourni aux stagiaires

Dossier pédagogique, vidéos de spectacles de rue (archives), prêts de costumes.

Modalité d’évaluation

Présentation individuelle d’une forme élaborée par chaque stagiaire devant les autres participants. Une attestation de formation est délivrée à l’issue de la formation.

Transports

Ville la plus proche accessible en TGV : Valence-ville ou Valence-TGV.
Gare SNCF les plus proches de Valdrôme: Luc-en-Diois(26). La ligne TER Valence/Briançon dessert Luc-en-Diois.
R.D.V. en gare de Luc-en-diois vers les 18h. Nous viendrons vous chercher à la gare.
Si vous venez en voiture : Valdrôme est situé : https://www.google.fr/maps/place/Valdrôme/
Dès que la liste des stagiaires est définitive, nous l’envoyons à ceux qui le désirent avec les contacts afin que vous puissiez vous organiser pour d’éventuels co-voiturages.

Information à l’intention des professionnels du spectacle

Possibilité de prise en charge pour les intermittents du spectacle de plus de 2 ans d’ancienneté. Pour tout renseignement, s’adresser à l’AFDAS de votre région.

Formateur

Stéphane Cheynis — Metteur en scène, pédagogue et directeur d’acteurs-danseurs

Acteur et metteur en scène pour de nombreuses compagnies en France et au Québec (où il a vécu une douzaine d’années et fondé le Théâtre Nox), Stéphane Cheynis se consacre à un théâtre de recherche et de création où s’entremêlent différentes formes d’écriture (de Ghelderode, Racine, Genet, Dostoïevski, Kafka, Carvalho, Rimbaud) et où se côtoient plusieurs pratiques artistiques (théâtre de mouvement, théâtre d’objet, arts de la rue…).
Formé au théâtre de Jerzy Grotowski par ses assistants Téo Spychalski et Elisabeth Albahaca, Stéphane Cheynis a poursuivi sa démarche artistique dans un souci constant de créer une partition théâtrale aux multiples dimensions gestuelles, aux multiples influences artistiques, aux multiples rapprochements culturels. Son exploration des corps physiques et sensibles « réinventés » l’a conduit plusieurs fois au Japon où il a pratiqué la danse Butoh avec les danseurs-chorégraphes Yoshito Ohno (Okayama), Yamamoto Moe (Kanazawa), Yukio Waguri (Tokyô), Mitsukata Ishii (Tokyô), Taddashi Endo (Göttingen). Il aborde également le théâtre Nô avec Tetsunojô Kanze 9ème, le Kyôgen avec Shime Shigeyama (de l’Ecole Okura de Kyoto) et le Kabuki avec Kanjûrô Fujima 8ème.
Ces dernières années Stéphane Cheynis a collaboré à plusieurs créations à titre de metteur en scène (Nouvelles de Madopolis d’après une matière textuelle structurée autour du visage de la folie à travers les époques, Temps Universel + 1 de Roland Schimmelpfennig, Chroniques d’un Paradis Perdu dont il signe également le texte et réalise un moyen-métrage en 2007, Impromptus d’après l’univers de Samuel Beckett) , de directeur d’acteurs (Un petit trou dans le désert d’après Samuel Beckett, Le village en flammes de Fassbinder), de comédien (Les frères Karamazov d’après le roman de Dostoïevski, La Pluie Immobile d’après Campos de Carvalho, Chutes de Grégory Motton).
Il encadre régulièrement des cours et des ateliers de jeu en France, au Québec, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, au Japon (au Kazuo Ohno Dance Studio), en Argentine (Teatro Camarin de las Musas de Buenos Aires et l’Université Nationale de Cordoba) dans un esprit de réactualisation permanente du potentiel créateur de l’artiste amateur et professionnel.
Stéphane Cheynis a récemment mis en scène Théâtre décomposé (ou l’homme-poubelle) de Matéi Visniec (2012), Regula (création sur le thème de la clôture des femmes et inspiré de la Règle monastique) à la Distillerie d’Aubagne (mars 2014), et l’opéra Orphée et Eurydice de Gluck présenté (avril 2014) à Forcalquier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s