UKIYÔ/ Images d’un théâtre flottant

Atelier de formation théâtrale et de danse Butô

Du 20 au 23 août à Valdrôme

Dirigé par Stéphane Cheynis

 

Nous aborderons dans l’ancien temple de Valdrôme les techniques de jeu de l’acteur selon les grands principes du théâtre Nô et Kabuki. L’acteur en présence, en mouvement, flottant entre jeu « rude » et jeu « subtil ». Nous travaillerons par le biais de quelques Katas les qualités de l’énergie, la mise en tension/détente, le mode « calligraphique » du geste, la rencontre des deux principales figures du théâtre Nô : le Shite et le Waki.

Nous travaillerons dans les paysages extérieurs d’exception les notions de déconstruction du corps, de l’action, du rythme et de l’espace par le biais de la danse Butô. Pour retrouver une faculté d’invention et de liberté dans nos mouvements. Nous mettrons en relief le processus corporel de l’acteur avec ses champs émotionnels, instinctifs et psychologiques.

Nous transposerons l’univers du théâtre japonais dans un travail de recherche et de scènes autour du théâtre shakespearien. Chaque participant explorera son univers personnel dans un style unique et singulier réunissant à la fois le corps, la voix et la dramaturgie. Pour faire jaillir des images nostalgiques et surnaturelles d’un théâtre « impermanent », intermédiaire, entre rêve et réalité. Un théâtre où le visible a l’évanescence d’un songe. Un théâtre aux accents de catharsis, de rituel collectif et de transcendance.

Les ateliers s’adressent à toutes personnes débutantes ou expérimentées (quelle que soit la discipline artistique) ayant le goût de l’expérimentation et de la recherche de nouveaux langages expressifs.

Maximum de 10 personnes.

 

Déroulement d’une journée de stage…

Le travail du matin débute par un entraînement physique, respiratoire et de circulation d’énergie. Il s’agit d’aborder un état de disponibilité, un travail sur les résonances émotionnelles, de permettre un déblocage des tensions intérieures, d’aiguiser sa sensibilité et son imaginaire tout en préparant le geste artistique.

Le travail de l’après-midi sera essentiellement réalisé en extérieur dans un cadre naturel unique et généreux : forêts, prairies, rivières, roches… Nous travaillerons par le biais de la danse Butô le mode de la danse intérieure, « l’action du silence » ; le corps géologique fait de strates organiques et sensitives ; la présence de l’organicité et de la nature dans le théâtre de Shakespeare.

Les sessions du soir sont consacrées à un travail personnel où chacun est invité à construire son Nô à la fois sur le plan dramaturgique, corporel et celui de la construction de personnage. Une restitution finale « nocturne » et en extérieur est prévue le dernier jour de stage.

Détail du stage et informations pratiques ICI